A propos des Compagnies

Les Compagnies

Nom de la Compagnie  Malonne (Compagnie des Zouaves) 
 
Nom de la Marche  Marche Saint-Berthuin et Saint-Mutien 
Localité  Malonne  - Malonne  - Namur 
Date de création  Reprise en 1970 (présente à Fosses-la-Ville avant 1900) 
En activité  Oui  
Jeune Compagnie  Non (il ne s'agit pas d'une jeune Compagnie)  
Saint  Saint Berthuin et Saint Mutien 
Sortie annuelle  Mai/Juin - Dimanche de Pentecôte 
  09/06/2019 
Horaire:  Messe: 10h30
Départ de la procession: 09h30
Rentrée: 20h00
Moment fort:  Rentrée des Reliques - avec parade des drapeaux et feu de file à l'église entre 19h30 et 20h00  
Cassage du verre  Pas de cassage du verre -  
   
Nbr de Marcheurs  nc 

Données liées à l'AMFESM 
Affiliée  En 1970  sous le numéro 66 
Trophée des Marches attribué en 2018  

Contacts 
Site internet  http://www.zouaves-malonne.be 
Email  benoit.malisoux (a) gmail.com  
 
Mise-à-jour  03/01/2019 
Légende: nc: non communiqué;  -: non communiqué ou inexistant

Saint patron

Saint Berthuin

Epoque Mort en 698
Fête 28 novembre
Particularité(s) Evêque, confesseur, évangélisateur et fondateur de l'abbaye et du village de Malonne (Belgique)
Attribut(s) Il porte dans la main droite une maquette d'église
Sa vie

Représentation de Saint Berthuin

Buste de Saint Berthuin - Malonne
Buste de Saint Berthuin - Malonne

Chasse de Saint Berthuin - Malonne
Châsse de Saint Berthuin - Malonne
D'origine aristocratique anglo-saxonne (celtique), le jeune Berthuin fut instruit à l'abbaye d'Otbell. Plus tard, il fut choisi par les paroissiens pour prendre la tête du diocèse. Il était un évêque apprécié de tous et assuma chaque jour sa tâche sacrée avec un grand dévouement et une grande humilité. Il était le grand prêtre de l'Ecriture et annonçait la parole de Dieu en traversant villes et campagnes. Une nuit, l'ange du Seigneur lui apparut en songe lui annonçant qu'il devait quitter son pays natal pour se rendre dans la vallée du ruisseau Landuwe (ancienne dénomination du Landoir) en Gaule-Belgique et évangéliser la région.

Dès son réveil, il rassembla tous ses proches pour leur expliquer sa décision de suivre les instructions que le Seigneur lui avait données. Après avoir fait don de tous ses biens aux pauvres de son diocèse, il prit avec lui les livres divins, les reliques des saints et se mit en route vers le continent, se détournant auparavant pour un séjour de deux ans à Rome afin d'y méditer et approfondir les démarches qu'il allait devoir entreprendre. Arrivé à Namur (vers 652), il demanda à un manant le nom des cours d'eau de la région, et reconnaissant parmi ceux cités celui que lui avait signalé l'ange, il longea la Sambre jusqu'au confluent du Landoir (endroit où fut érigée, en 1998, une stèle commémorative). Là, il ne découvrit qu'une grande étendue boisée, des fourrés fort épais de buissons et d'épines et des repaires de bêtes sauvages et de brigands. Demandant à un gardien de troupeau l'endroit d'une clairière où il pourrait s'installer, il y tendit sa tente et y établit son campement. Les jours suivants, il construisit alors, aidé de quelques " disciples ", un oratoire qu'il dédia à la Vierge à laquelle il vouait un culte tout particulier. Suivant encore la prédiction de l'ange qui lui apparut à nouveau, il bâtit cette première " église " à l'emplacement d'un cercle de rosée, à côté d'une source qu'il bénit (il s'agit de la fontaine Saint-Berthuin, réputée miraculeuse, coulant toujours à proximité de l'église abbatiale).

Dame Roga, une riche propriétaire flawinnoise à qui appartenaient les terres de Malonne les lui céda, séduite par la sainteté de l'homme. Averti du bien que faisait Berthuin par Odoacre, dignitaire de Floreffe, le roi Pépin II (Duc d'Austrasie, dit de Herstal) lui fit don de cinq grandes propriétés agricoles entourant le domaine de Malonne. Ces cinq métairies sont symbolisées par les cinq clochers de la maquette d'église que porte saint Berthuin dans sa main droite, devenue son attribut distinctif. La riche et prospère abbaye, et de là, le village de Malonne virent ainsi le jour. Berthuin fit déjà bon nombre de miracles de son vivant, et les gens qui le rencontraient lui reconnaissaient l'âme et la sagesse d'un saint homme humble, chaste et pieux, se donnant totalement au service de son prochain et de son Dieu.

En l'an de grâce 698, son âme monta au ciel, il fut alors enterré sous le pavement de son église et fut déclaré saint par la ferveur populaire (vox populi).

Ce n'est que plus tard, en 1200, que l'Eglise reconnaîtra officiellement saint Berthuin. Cet évènement donna lieu à de très grandes festivités, et à la translation des reliques du saint dans une châsse. Toutes les autorités civiles et religieuses de la région participèrent à ce jour fastueux. De nombreux miracles ont été recensés par écrit à cette occasion.

Ce texte est basé sur la première "vita Bertuini" (vie de saint Berthuin) mise par écrit au IXe siècle par un moine de l'abbaye de Malonne. Ce texte est d'autant plus intéressant qu'il s'agit d'un des premiers récits hagiographiques "belge".

Source: http://membres.lycos.fr/saintberthuin
Saint Mutien Marie
Epoque 1841-1917
Fête 30 janvier
Sa vie De père forgeron, Mutien Marie était originaire de Mellet (Belgique). En tant que frère des Ecoles Chrétienne, il oeuvrait comme éducateur. C'est au collège Saint Berthuin de Malonne (Belgique) qu'il mourut. En octobre 1977, le Pape Jean-Paul II le béatifie et le canonise le 10 décembre 1989.

Bibliographie officielle: Ciquez ici

Châsse / reliquaire / statue

Composition

Itinéraire

Carte

Eglise

Photo

Retour à la liste complète

Dates de sortie indicatives, l'ASBL Musée des Marches Folkloriques de l'Entre-Sambre-et-Meuse ne peut être tenue responsable en cas d'erreur.
Il se peut que la date de sortie ne coïncide pas forcément à la date thérorique de sortie. Ceci peut être lié à un évènement exceptionnel (élections) ou à une indisponibilité des costumes à la date du calendrier perpétuelle